Carte du lundi #011 – Kindle ou Kobo ? 2


0
0
0
0
ou copier le lien

Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend !

Cette semaine, nous utiliserons une carte heuristique pour faire le choix cornélien du moment : Kindle ou Kobo ? Ces deux liseuses électroniques sont sorties quasiment en même temps (pour la fin de l'année, comme par hasard...), d'un côté Amazon, de l'autre la FNAC... deux écrans 6" e-ink de grand qualité, l'un est tactile, l'autre pas... le match est serré !

Rien ne vaut une carte heuristique pour choisir : la vue globale, avec possibilité de zoomer sur une des branches, ouvre des connexions invisibles dans un simple tableau comparatif.

Une version en PDF est disponible, ainsi qu’une version éditable avec iMindMap (logiciel de mind mapping). Pour y avoir accès, il suffit de devenir membre VIP. Gratuitement. En cliquant ici.

Et vous : Kindle ou Kobo ?

Recherches qui ont permis de trouver cet article :


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × cinq =

CommentLuv badge

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche

2 commentaires sur “Carte du lundi #011 – Kindle ou Kobo ?

  • Christophe

    Bonjour,

    Je vais donc profiter de cette occasion pour donner mon avis personnel sur ces deux appareils 🙂
    En ce qui concerne le Kobo, je trouve qu'il a deux points forts : l'accès à la librairie ebooks de la FNAC, et la possibilité de lire des fichiers au format ePub. Son écran tactile n'est pas un point fort pour moi : qui a envie d'avoir des traces de doigts sur son écran, c'est-à-dire sur la surface de lecture ? Evidemment, aujourd'hui nos écrans d'appareils mobiles sont en général tactiles. La première approche du Kindle est donc un peu étrange : on se prend à vouloir cliquer sur les mots ! Et au bout d'un certain temps, on intègre le fait qu'on ne clique pas plus sur l'écran d'un Kindle que sur les pages d'un livre.
    J'ai choisi le Kindle pour plusieurs raisons : il est adossé à Amazon, la plus grande librairie en ligne du monde. Amazon a une plus grande expérience que la Fnac dans le secteur des ebooks (et de loin). D'autre part un Kindle ne coûte pas très cher (99€ port compris), et même si le Kobo ne coûte que 30€ de plus (hors promo adhérent Fnac) pour avoir un écran tactile et un accès à la librairie Fnac (intérêt relatif), je préfère mettre 30€ dans l'achat de contenu. La possibilité de lire des fichiers ePub n'est pas essentielle pour moi - le logiciel Calibre permet, si nécessaire, de faire la conversion vers le format Kindle. Une autre raison de choisir le Kindle (et donc Amazon) est le fait de pouvoir tester, en tant qu'auteur, ce que donne un ebook sur ce support. Le Kindle est intéressant pour les lecteurs, d'accord, mais c'est également un support fantastique pour les auteurs qui veulent publier leurs œuvres (cf la carte du lundi "La folie du Kindle"). Des millions de Kindle ont été vendus, ce qui représente des millions de clients potentiels pour les auteurs.
    Voilà pourquoi j'ai choisi le Kindle 🙂
    Cordialement,

    Christophe